Adopte un gars

Publié le 12 Juin 2012

Alors comme ça, tu veux m’adopter ? Bonne nouvelle. Je suis là pour ça, après tout. J’ai même payé pour que mon visage apparaisse parmi ceux de tous ces autres inconnus qui te sourient à travers l’écran. Moi, je ne souris pas. On ne me voit pas très bien, en fait, à demi dans la pénombre. J’ai un air sérieux que j’espère ténébreux, et mes yeux sont le reflet de mon âme (ou de ma lampe de bureau, ça dépend). Je porte un polo ou une chemise, je ne sais plus très bien. Je me suis dit que ça plairait aux filles qui choisissent « intello » comme critère de recherche, sur ce site. Je me définis comme intello, oui oui. Je sais lire et j’ai un bac+5.

Comme tu as répondu positivement à mon charme, j’en déduis que tu as dû me trouver à ton goût sur la photo. Tant mieux. Une bonne chose de faite. A présent, il est temps pour moi de t’écrire un «petit mail», de te faire «un petit coucou», une première prise de contact. Toucher l’eau avant de décider si l'on se baigne. D’habitude, je fais une petite blague sur quelque chose que tu as mentionné dans ton annonce, ou révélé dans ton profil, du genre « Fan de Kavinsky… Et de Ryan aussi un peu non ? ;) ». J’évite soigneusement de te complimenter sur ta photo, on n’est pas sur Meetic ici. Mais là, tu vois, j’en ai un peu marre. Depuis que le site est devenu payant pour les mecs, la moitié de ma concurrence s’est faite la malle et je suis sollicité de toutes parts par des Miss75, des AlaiaXx et des Choupinettedesbois. Alors tu m’excuseras si aujourd’hui, je n’y mets pas les formes, mais j’ai tout simplement la flemme.

Autant ne pas perdre de temps. Je ne mesure pas un mètre quatre-vingt deux. J’ai mis ce chiffre pour passer le filtre du mètre quatre-vingts si souvent demandé par de grandes dindes qui rêvent de Thor. Je fais un mètre soixante-quinze et ça me va très bien. J’ai une silhouette « normale » dans le sens où elle n’a rien d’exceptionnel. Je n’ai pas vraiment d’abdos, ni de ventre à bière. J’ai dit que j’étais sportif comme beaucoup, mais en vrai je cours juste une petite demi-heure le dimanche. Et c’est déjà pas mal.

Sinon, je te le dis tout de suite : j’ai des poils. Je suis un mec, donc j’ai des poils. Je préfère le préciser au cas où tu t’imagines que je sois un demi-dieu à la peau douce comme un nuage. J’ai des poils sous les aisselles, sur les jambes, autour du sexe et même quelques-uns dans le dos. Et autant te dire qu’ils restent où ils sont, sinon j’en connais une qui est bonne pour l’épilation du sillon inter-fessier.

Bon, à part ça, le vif du sujet : je ne sais pas trop ce que je cherche. Je ne serai pas contre un plan cul, ça fait un bail. Pas contre non plus une « relation sérieuse » si tu me plais vraiment. Mais à l’heure actuelle, je n’arrive pas à définir ce qui me plairait réellement, le coup de cœur quoi. Surprends-moi, et on verra. Au pire, on commence par du cul et on avise ensuite.

Il y a un truc que je ne fais pas, ce sont les textos et les coups de fil en permanence. Je ne suis pas une hotline pour tes problèmes ni un doudou à distance. On couche ensemble, on n’est pas en thérapie, il ne faut pas confondre. Pour ça, il y a tes copines, n’hésite pas à aller dîner de sushis et de cocktails aussi souvent que nécessaire avec elles, comme ça j’irai voir mes potes. Ensuite, de retour à la maison, je te ferai un gros câlin si besoin. J’aime bien les câlins. 

Il ne faut pas que tu crois que je suis un dragueur sans sentiments, l’archétype du connard. Au contraire, je suis super romantique comme mec. Si je tombe amoureux, j’aurais envie de t’emmener passer des week-ends en Sologne, de te faire des surprises incroyables pour ton anniversaire et de te faire jouir comme jamais auparavant (yes, I’m that good). Mais si on voit rapidement tous les deux que ce n’est pas le grand amour, je propose qu’on ne s’embarrasse pas de tous ces efforts superflus. Une relation premier prix fondée sur du sexe régulier et un non-emmerdement mutuel, ça te va ? En attendant de trouver mieux, bien sûr.

Dernières précisions : j’aime bien cuisiner, mais plutôt le week-end, quand on a le temps. Les soirs de semaine où on rentre crevés post-boulot, j’apprécierai que tu t’en charges. J’ai de nombreuses passions dans la vie, c’est pour ça que tu m’apprécies, parce que je suis intéressant (et intello donc). Tu comprendras donc qu’il me faut du temps pour les cultiver. Le dimanche est ainsi réservé à la lecture des journaux sur le canapé, à l’amélioration de mon score au dernier jeu vidéo que j’ai acheté ou bien au matage des épisodes en retard de Game of Thrones. A la limite, on peut aller faire une expo le samedi de temps en temps, mais j’aime autant pas. Avec plaisir pour le ciné par contre. Ca te dit, Prometheus ? Non ? Men in Black III, alors ?

Mes parents habitent en province et c’est tant mieux, au moins je n’aurai pas à vous présenter tout de suite. J’habite dans un petit appart très sympa où j’apprécierais que tu ne prennes pas trop tes aises. Le matin, je prends des céréales au chocolat avec du lait demi-écrémé, ça serait cool que tu penses à en acheter. De mon côté, je prendrai tes yaourts à la grecque comme tu les aimes. Je suis plutôt attentionné, t’en fais pas. Et je lave mon linge tout seul. Je peux repasser mes chemises aussi, enfin je les porterai au pressing, mais si ça devient sérieux, c’est mieux qu’on prenne une femme de ménage, parce que le ménage, j’aime pas trop.

Bon, je crois qu’on a fait le tour. J’espère que tu aimeras mes amis, parce que je les vois souvent. Tu bois de l’alcool au moins ? Sinon je ne crois pas qu’on va pouvoir s’entendre. Par contre, je te le dis dès à présent, pour les prochaines vacances, on va où tu veux, je te fais confiance, je te laisse tout organiser.

Je te fais de gros bisous (enfin, pas trop gros non plus, on ne s’est encore jamais vu en vrai), et ça me ferait plaisir que tu me répondes. J’ai le sentiment qu’on a plein de choses en commun.

Rédigé par Nombre Premier

Publié dans #Adopte un gars-une fille

Commenter cet article

anacleta 14/06/2012 23:43


ça sonne si juste... limite flippant...


du vécu?

Nombre Premier 20/06/2012 10:11



Non, pas du vécu. J'ai déjà été inscrite sur des sites de rencontres mais je n'ai jamais reçu un message pareil. 


Et quelque part, c'est dommage.